Antonio Máro

* 1928 à Catacos (près de Piura)

Vit et travaille à Hauset (B).

Musicien, peintre et sculpteur, Antonio Máro Ramírez vit depuis 1981 à Hauset (B). Internationalement connu, il reçoit de très nombreuses distinctions pour son travail alors qu’il est plutôt inclassable dans l’histoire de l’art. Né en 1928 à Catacaos (Pérou), il grandit à Lima dans un milieu modeste. Il fait ses premiers pas en tant qu’artiste dans le sillage de l’expressionnisme abstrait de Ricardo Grau. À partir de 1950, parallèlement à des études de médecine, il poursuit son travail auprès de Gert Biese à Tübingen et de Willi Baumeister à Stuttgart. À compter des années 1957-1962, il pratique à la fois la médecine et la peinture au Pérou et jusqu’en 1980 dans le sud de l’Allemagne. Inspiré par l’intérêt de Baumeister pour l’authenticité individuelle de chaque toile et influencé par les tendances abstraites de l’art informel ainsi que par Hap Grieshaber, il fait partie des artistes sud-américains ayant banni tout réalisme de leurs œuvres. Máro n’a jamais cédé à la tentation de faire de la culture amérindienne et d’un héritage colonial aux accents baroques le sujet de ses travaux. Plutôt que la spiritualité, ce sont la sensualité et le contact avec la nature qui ont apposé leur empreinte sur des collages chromatiques tout en superpositions, une technique marquée par un rapport très fort au matériau. À partir de 1980, Máro abandonne les entrelacs de formes rappelant Eduardo Chillida et concentre son travail sur des aplats de couches tectoniques. C’est au principe d’une sensualité du matériau et non d’une symbolique des couleurs qu’obéissent les registres chromatiques de ces œuvres expérimentales et indociles, composées de préférence selon un décalage axial, sur le mode de l’esquisse et dans une grande liberté formelle.

Antonio Máro, Corte Cromático, Hommage à André Blank

Corte Cromático, Hommage à André Blank, 1987