Horst Keining

* 1949 à Hattingen (D)

Vit et travaille à Düsseldorf (D).

Horst Keining commence sa carrière artistique en 1970 par des études de peinture à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf. Une formation d’ingénieur en génie civil suivie auparavant à Bonn explique très certainement un intérêt particulier pour l’architecture.

Une première exposition individuelle a lieu à Münster en 1979, au Westfälischer Kunstverein. Puis, en 1994, une rencontre d’artistes en Slovénie marque le début d’une nouvelle phase créatrice : Keining entreprend de réduire des architectures tridimensionnelles en des compositions unidimensionnelles et étendues. C’est ainsi que voient le jour ses bandes picturales qui seront exposées au Heidelberger Kunstverein en 1998, aux côtés de travaux de son ancien professeur, Erwin Heerich. Un séjour aux États-Unis donne de nouvelles impulsions, comme la série LUKAS en l’an 2000 qui, partant de la palette de produits du fabricant de peintures du même nom, fait de la couleur un objet de représentation. L’association d’une image et d’un symbole devient un thème de prédilection dans la peinture de Keining, qui s’attache à sonder l’écart existant entre texte et image. Ses œuvres les plus récentes associent des motifs publicitaires connus des années 50 et 60 à des extraits de textes, apposés par impression. Le choix des couleurs, l’agrandissement et les séquences textuelles génèrent une distanciation par rapport au motif pictural.

Horst Keining a exposé régulièrement à l’IKOB – la dernière fois en 2016, dans le cadre de la présentation MUSEUM = K (x+y) / D.

Horst Keining, A-One

A-One, 2007

Horst Keining, Elektra 10

Elektra 10, 2003

Horst Keining, Texte zur Kunst

Texte zur Kunst, 2005

Horst Keining, Windows

Windows, 2007