,
Guillaume Bijl, 1987

Sorry

Installation (béton laqué, carton, ruban adhésif)
59 × 94 × 26 cm

Une petite sculpture de béton (35 cm) représentant une femme en costume folklorique considère d’un air perplexe une construction de carton ayant tout du provisoire. Créé en 1987 par l’artiste conceptuel belge, l’ensemble paraît absurde et incongru. Il fait partie d’une série d’œuvres intitulées « Sorry », mettant toutes en scène des situations surréalistes. C’est là une rencontre du troisième type. Le contenu de l’emballage est plutôt banal : une lampe. Le savoir ne règle malheureusement pas la question du sens. L’œuvre n’en devient que plus clairement un écran sur lequel l’observateur projette ses propres représentations. (Lea Daxelmüller)